La MEM

Vague pictogramme

Un concept innovant et futuriste

Répartie sur trois niveaux, la Maison de l’Eau et de la Méditerranée (MEM) décline tour à tour, des espaces interactifs ludiques, des expositions temporaires, une salle de projection 3D et d’événementiels, une salle d’activités pédagogiques, une boutique et des espaces extérieurs.
La MEM a été conçue pour tous les publics. Petits et grands, novices et spécialistes sont conviés à un voyage initiatique au cœur de l’eau.

A travers ces cinq espaces, la MEM vous invite à appréhender l’eau dans tous ses états, prendre conscience de manière ludique des enjeux planétaires de la préservation et de la sauvegarde de l’eau. Comment par des gestes simples au quotidien, nous pouvons petits et grands, réduire notre impact écologique. Découvrir et transmettre sans contraintes, les clés pour préserver les générations futures. C’est un lieu de legs de prise de conscience de la préservation vitale de la ressource « eau » : « Patrimoine immatériel de l’humanité ».

Histoire et Architecture

Au cœur du département des Pyrénées-Orientales, le Boulou est une commune où l’eau est omniprésente. Traversée par le Tech, un des principaux fleuves du département. L’eau a de tout temps joué un rôle social et économique primordial dans la vie des Boulounencqs. L’existence des bienfaits des eaux du Boulou sont antérieures au IXème siècle. Depuis le XIXème siècle, le Boulou est une station thermale réputée pour ses eaux uniques, riches en magnésium, en sels minéraux et leurs qualités thérapeutiques. La ville est associée à sa célèbre « Eau du Boulou » embouteillée jusque dans les années 2000.

Ce projet, à travers une architecture imaginée et conçue par l’architecte Philippe Dubuisson, offre une continuité, riche de textures valorisant le passé, le présent et le futur.
Ces ouvertures proportionnées sur la rue Arago et la rue Neuve, tissent par leurs habillages des liens avec la ville renforçant la richesse des lumières issues des pleins et des vides.

Les façades neuves simples et minimalistes sont enveloppées dans une peau protectrice.
La lumière se propage dans la matière diffusée par les vibrations de fines découpes métalliques, jusqu’à la faire disparaître, de jour comme de nuit avec ou sans soleil, résille fluente qui se liquéfie par des effets lumineux changeants et imprévus.

Un enjeu touristique et économique

Le Boulou est au carrefour de la frontière espagnole, du littoral méditerranéen et des monts Pyrénéens orientaux qui lui donnent un accès à un flux touristique important.

La Maison de l’Eau et de la Méditerranée est un établissement public. Son implantation correspond à une volonté politique d’une redynamisation du cœur de ville, mais surtout de valoriser à travers une architecture novatrice le patrimoine culturel sur la thématique fédératrice et universelle de l’eau.
Elle a pour vocation une prise de conscience de la préservation vitale de nos ressources, ainsi qu’une valeur ajoutée au développement touristique et économique de notre cité et de notre territoire.